Yeap Yeap TOI ! Oui, TOI ! Où vas-tu comme ça ? N'as-tu pas remarqué ? Ce forum n'est pas ouvert aux vagabonds du RPG ! Pour s'inscrire sur Black Hole RPG, il faut réunir plusieurs conditions indispensables car nous sommes un forum sérieux et désireux de réunir une communauté de joueurs motivés, fiables et actifs. Si vous n'êtes pas sûr d'être un joueur capable de réunir ces trois qualités indispensables à une intégration réussie alors, ne perdez pas votre temps sur Black Hole RPG et fuyez ! OUI, Fuyez avant que la magie de l'univers de Black Hole ne vous emporte !

Prétentieux ? Vous nous trouvez prétentieux n'est-ce pas ? N'ayez pas peur de le penser car nous l'assumons parfaitement ! Black Hole RPG est un forum ambitieux – et ne s'en cache pas -, prétentieux et animé par un désir incandescent d'être habité par une famille de joueurs soudés incarnant des personnages extraordinaires ! Est-ce un crime ? Oooh la blague ! N'est-ce pas ce que vous recherchez ? Un forum unique ? Hein ? Eh bien, le voici ! Black Hole s'offre à vous mais ne vous tend pas les bras. A vous, de venir à nous. Black Hole n'est pas un forum ordinaire et nous comptons bien vous le prouver en vous expliquant d'abord comment nos inscriptions fonctionnent. Ouvrez bien vos mirettes, et préparez vous à être ébloui par la magie d'un forum que vous ne pourrez plus quitter si vous l'essayez :
    I. Tout d'abord, le forum Black Hole RPG n'active pas les comptes des nouveaux inscrits 24h/24 et 7j/7. Les inscriptions sont ouvertes UNIQUEMENT du 1er jusqu'au 8ème jour de chaque mois. Ce qui veut dire que vous pourrez vous inscrire à n'importe quel moment mais, les administrateurs n'activeront pas vos comptes en dehors de la semaine d'inscription. Cette mesure peut vous paraître extrême et c'est le cas. C'est un choix. L'administration du forum souhaite prendre son temps avec CHACUN de nos nouveaux utilisateurs. Nous prenons soin d'eux, nous les bichonnons pour qu'ils s'intègrent à leur rythme à notre belle & grande communauté. Si vous décidez de vous inscrire sur le forum, vous ne serez pas laissé à l'abandon ! Nous allons vous aider de la réalisation de votre fiche jusqu'à vos premiers rp's dans le jeu ! Vous ne serez JAMAIS seul ! Nous vous aidons et vous accompagnons jusqu'à votre autonomie sur le forum.

    II. Le seul moyen d'être activé après le 8 de chaque mois, c'est d'être parrainé par un de nos utilisateurs actif depuis plus de 2 mois sur le forum. S'il nous assure que vous êtes une personne sérieuse alors un administrateur activera votre compte utilisateur sans aucun problème et vous pourrez vous connecter au forum.

    III. Black Hole RPG ne se conjugue pas avec le conditionnel. Les membres qui viennent peut-être pour jouer ne sont pas les bienvenus. Si vous n'êtes pas un joueur réellement motivé, sérieux ET avec du temps libre à nous consacrer régulièrement alors les portes du forum risquent de ne pas s'ouvrir. Nous sommes prêts à aider, épauler et accompagner les nouveaux utilisateurs qui y mettront de la bonne volonté. Votre niveau de jeu nous importe très peu ! Nous acceptons les débutants, les érudits et même les non-initiés aux forums RPG. L'important pour nous c'est votre motivation à intégrer et à évoluer au sein de notre communauté DURABLEMENT. Le reste suivra de lui-même. Il suffit d'ouvrir son coeur...
Eh voilà, vous savez tout ce qu'il y-a à savoir sur les inscriptions et si vous ne comprenez pas ce qui vous a été expliqué ci-dessus, prenez le temps de venir nous poser vos questions en postant un nouveau sujet dans la section « Symposium » qui est ouverte aux invités. Ne restez pas sans savoir. Aucunes questions n'est idiote alors n'hésitez pas, vous nous ne dérangerez pas !



 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Test correction fiche de Jane (bbcode qui foire)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Test correction fiche de Jane (bbcode qui foire)   Mar 25 Aoû - 19:56

    { Fichier Central }

      ~ Nom : fausses identités _STEWART
      Marshall
      Smith


      ~ Prénom :
      fausses identités _
      JANE
      Allison
      Tessa
      On pense que son vrai prénom est Kaya.


      [size=18]~
      Surnom : Gust (bourrasque), Gale (grand vent)

      ~ Date de naissance : Inconnue.
      Aux vues de son histoire et de ses capacités régénératrices, nous pensons que Jane doit avoir dans les 30 ans, même si elle en parait la vingtaine.


      ~ Appartenance : Neutre.
      A moins que vous alignez de grosses sommes d’argent.


      ~ Casier judiciaire :
      {_ Recherchée pour divers meurtres au premier degré.
      {_ Recherchée pour vols aggravés.
      {_ S’est évadée de la prison de Woodlawn
      {_ Recherchée pour détention d’informations. Pour plus d’info voir avec Mémé xD


      ~ Pouvoirs : { Votre personnage a le droit de développer jusqu'à trois pouvoirs /capacités au cours de son évolution. Attention, ces pouvoirs, ou capacités doivent avoir une connexion entre elles comme par exemple : contrôle du feu et manipulation de la chaleur. De même vous devez savoir qu'un plus grand nombre de pouvoirs implique une maîtrise moins importante de ces pouvoirs. A vous de voir si vous préférez la quantité à la qualité et donc, nous n'autoriserons pas les personnages aux pouvoirs multiples trop puissant. }

      • 1er Pouvoir : Sens surdéveloppés

      • 2ème Pouvoir : Régénération

      • 3ème Pouvoir : Contrôle de l’air/vent


      ~ Maîtrise actuelle de vos pouvoirs : { Décrivez nous la maîtrise qu'à votre personnage sur ses pouvoirs. Contrôle t'il parfaitement ses capacités ? Ses émotions lui font-elles perdre la maitrise ? Essayez de nous expliquer les difficultés rencontrées avec vos pouvoirs etc ... } {_SENS SURDEVELOPPES:
        Ce don dû à l’évolution et à l’adaptation de l’espèce n’est pas contrôlé a proprement parlé. Jane ne peut décidé de quand il doit se manifester ou pas. Il est là, c’est tout. Mais si par « maîtrise » vous entendez viabilité avec ce pouvoir alors je vous explique. Autrefois ce don se déclanchait comme il le voulait, à n’importe quelle heure du jour et de la nuit. Parfois dans une foule, donnant alors de grandes crises de paniques, et une douleur monumentale à la tête et aux oreilles de Jane, puis parfois dans les moments où elle aurait souhaité porter son regard au loin dans la nuit, elle n’était qu’une piètre aveugle. Aujourd’hui par contre ce problème est réglé. C’est certainement l’âge et la maturité qui ont fait que ses sens se sont stabilisés. Jane n’a eu donc qu’à apprendre à vivre avec et à les mettre en sourdine si besoin. Elle peut tendre l’oreille comme bon lui semble. Voir au loin si elle plisse les yeux, et sentir une odeur vague en dilatant les narines pour remonter une piste. Bref un « tout comme vous » si ce n’est que la portée de ses sens sont de plusieurs kilomètres (entre 2 et 5 Km) et opérationnels de jour comme de nuit. Bref des sens à l’égal de ceux des grands prédateurs, Jane est une véritable sentinelle.


      {_REGENERATION :
        Là encore ce don n’est pas « contrôlé ». On ne peut contrôler ce que le corps fait de lui-même. C’est vers l’âge de 17 ans que les petits bobos d’adolescents commencèrent à disparaître de plus en plus, et rapidement. Ce pouvoir ne se contrôle pas à proprement parler. En fonction de la blessure et du contexte le corps de Jane cicatrisera plus ou moins vite. Le but étant d’abord de survivre pour se sortir d’affaire. Après, est donc parfois nécessaire une période de convalescence. A savoir que l’adrénaline est l’un des facteurs guérisseurs de Jane. Plus elle en produit plus elle cicatrise. Impressionnant donc qu’elle se remette plus vite d’une blessure mortelle en plein combat, et que la coupure due à la cuisine mette un peu plus de temps. A moins qu’elle fasse du sport entre temps pervers Ce don a aussi pour conséquence de la rendre complètement insensible aux drogues, alcools, et tabac… A savoir que les substances soporifiques fonctionnent mais que chaque dose doit être plus puissante que la précédente car son corps s’adapte au poison. Actuellement une dose d’éléphant pourrait tout juste la shooter. Important aussi, ce pouvoir régénérateur lui permet de ne pas subir à trop grande échelle l’impacte du temps. Ainsi donc Jane parait avoir la vingtaine, alors qu’elle en a plutôt la trentaine…


      {_AEROKINESIE :
        Voici un don extraordinaire mais bien mal maîtrisé. L’Aerokinésie, a savoir le contrôle mentale sur l’air ou plus vulgairement le vent. Ce pouvoir n’est que partiellement contrôlé et demande à Jane une bonne dose de concentration pour une meilleure utilisation. Toutefois ce pouvoir est incroyablement lié à ses émotions, et sujet donc à ses changements d’humeur. Son surnom Gust lui vient d’ailleurs de là, lorsque gamine, dans des moments de grandes peurs ou colère, d’impressionnantes bourrasques ravageait la salle dans laquelle elle se trouvait. Ainsi de la petite brise chaude à la tornade, tout n’est qu’émotion. A savoir aussi que le sentiment de colère est plus facile à générer et que Jane a parfaitement saisit le lien de son pouvoir avec ses émotions. Lors de forte douleur, colère ou autre émotion un chêne de plus de 500 ans pourrait se déraciner sans problème. N’étant pas totalement maîtrisé, nous ne connaissons pas l’entière étendue de ce pouvoir. Nous avons pu observer, toujours lié aux émotions du sujet, que l’air peut aussi bien s’emplir d’humidité, comme se transformer en un vent sec et puissant. De la brise à la tempête, un seul conseil : prenez garde aux courants d’air.


Dernière édition par Ayleen Kinsley le Mar 25 Aoû - 20:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Test correction fiche de Jane (bbcode qui foire)   Mar 25 Aoû - 20:10

    { Dossier Médical }

      ~ Psychologie :
      Un regard d’acier qui vous pénètre non seulement la chair mais l’âme, et vous voilà à sa mercie. Et oui, de grands yeux bleus profonds et pénétrants qui vous scannent littéralement et vous envoûtent sans précédant.


      ~ Phobies / Manies & TOC :
      {_Miss Stewart est une grande maniaque de la propreté. Habituée à couvrir ses traces, elle a tendance à toujours nettoyer derrière elle après chacun de ses passages. Cette habitude est passée dans sa vie privée à tel point qu’on aurait l’impression qu’elle bosse et couvre ses traces 24h/24. Lorsqu’elle reste quelques jours chez des connaissances ou des « amis », elle va leur récurer la cuisine ou bien la salle de bain de font en comble et à la javelle. Ce besoin d’effacer toute trace de son passage est devenu une véritable obsession, bien que certains de ses contrats soient de vrais bains de sang.
      {_Autre manie de la miss, et manie des plus sérieuses, c’est l’attention toute particulière qu’elle porte à sa moto et à ses armes. Si sa manie de la propreté peut parfois être dérangeante, ce n’est rien comparé aux soins que reçoivent ces possessions. Quoique vous me direz, que pur prendre soin d’elle, il faut qu’elle prenne soin de son Colt. Et c’est pas faux. Armes et moto sont régulièrement démontés, nettoyés, et remontés. Au moindre bobo ou rayure, la pièce est changée, réparée. Sans compter le fait que Jane s’amuse à modifier et améliorer ses possessions. Sa moto dépasse celle de James Bond ou Batman, et un simple fusil peut se révéler être une arme de précision hors norme. Jane fabrique aussi elle-même ses munitions, soit en les forgeant elle-même soit en faisant des montages maison. Bref vous l’aurait compris c’est un domaine tout particulier, intime et propre à notre tueuse.
      {_Aucune phobie particulière ne lui est connue à l’heure actuelle. Il lui arrive d’avoir peur certes, comme tout le monde. Mais elle vous répondrait que « là où il n’y a pas de peur il n’y a pas courage.


      ~ Aime / Aime pas :

      {_YOUR DEATH IS MY LOVELY JOB_
        Tuer n’est pas un problème pour elle. Entraînée, et éduquée pour de venir une tueuse, elle n’a aucun état d’âme à vous ôter la vie. On ne dira pas qu’elle aime ça. Mais elle aime ce qui se rapproche de ça. Les armes, l’adrénaline, savoir qu’elle est la meilleure. Tout ça sans être réellement « aimé » à proprement parlé, lui procure une grande satisfaction.

      {_DANCING IS LIKE DREAMING WITH YOUR FEET_
        Danser. Voilà quelque chose qu’elle aime énormément. Un brin de musique et la voilà qui ondule légèrement. Ce qu’elle préfère le plus c’est ce qu’on appelle vulgairement les danses de salon. Mais ne vous y fiez pas. Miss Stewart est une excellente danseuse. Salsa, tango, charleston, rock, paso. Elle danse de tout et sur tout. Danser est le seul moment où elle parait vraiment s’exprimer sentimentalement, semble heureuse… En tant que cavalier, si vous savez la prendre et guider ses pas, voilà que vous avez déjà ses faveurs. Bref secret gardé mais ô combien aimé.

      {_I COOK WITH WINE, SOMETIMES I EVEN ADD IT TO THE FOOD_
        L’avez-vous seulement déjà vu manier un couteau ? De la main droite ou de la main gauche, Jane sait trancher dans le vif et pas qu’un peu. Ce dont naturel pour les armes, et trancher/découper, fais d’elle un vrai cordon bleu. Parce que oui en plus de ça, lire les recettes qu’une seule fois lui suffit. Cuisiner est quelque chose qu’elle apprécie, disant que ça la détend. Bon après elle ne cuisinera certainement pas pour vous. Encore un de ses secrets gardés
      .
      {_A MARVEL OF ENGINEERING_
        Ouai merci on sait qu’elle est trop bien gaulée ! Oo quoi non c’était pas ça ? Ah oui !!! Désolé. Ce qu’elle aime… La mécanique ! Ah ben oui !!! Démonter, désosser, modifier, remonter… Bref les mains dans le cambouis et tripatouiller caisses et motos, ça lui plait. Sa moto ? Elle la connaît de A à Z et même en passant par l’alphabet grec ! Même les armes y passent ! Bref petit bout de femme qui est aussi forte voir plus que les mecs en matière de carrosserie… Prenez garde messieurs, elle pourrait bien vous désosser votre batmobile pour s’en faire une Porsche carrera. xD

      {_WHAT DO YOU MEAN BUGS? I HATE BUGS!_
        Et bien elle aussi. Les insectes ! Quelle horreur. C’est poilu, mal formé, et ça rampe. Non mais franchement dans le genre erreur de la nature bien le bonjour ! Bon ceci dit ce n’est pas parce que Jane n’aime pas les insectes qu’elle en a peur. Au pire elle grimacera avant d’écraser ou chasser d’un coup de la main. Rien de bien alarmant, mais vous vouliez savoir ce qu’elle n’aimait pas.

      {_EVERY DECEASE IS A PHYSICIAN _
        Le domaine médical et scientifique voilà bien quelque chose qu’elle déteste parfaitement. Traumatisme dû à la petite enfance ? Ouai ouai xD C’est probablement ça. Pour plus d’info voyez avec la grand-mère de ce forum xD Bon ben oui, entraînement intensif, picouse et lavage de cerveau, autant dire qu’aujourd’hui si elle voit une seringue ou une électrode, elle vous la plante d’un l’œil. Véritable haine contre ce milieu là, tant que vous ne l’approchez pas, elle ne vous fera rien. Sortez la blouse blanche et elle travaille bénévolement.

      {_IMAGINE ALL THE PEOPLE _
        Les gens : ah bah oui c’est déjà plus compliqué. Jane n’aime pas les gens. Du moins pas Monsieur Madame Tout Le Monde. Elle les trouve grandement pathétiques. Ceux qui sortent de l’ordinaire ? Ben globalement c’est ceux là qu’on lui demande de tuer. Non avons le, Jane n’est vraiment pas sociable. Se taper la converse, et faire semblant d’être intéressée par vous, non franchement pas pour elle. Mais regardez vous donc avec tous vos sourires hypocrites, et vos faux semblants. Vous mentez comme vous respirez. Et voilà ce qu’elle déplore et n’aime pas. Ceci dit si vous n’êtes pas dans ses contrats vous risquez rien. Et la miss peut aussi se montrer très agréable et sympathique avec vous. Il lui arrive même d’apprécier des gens ! Si si je vous jure.


      ~ Morphologie : { Décrivez le physique de votre personnage, parlez nous de sa taille, de son poids, de ses yeux, de ses cheveux et de sa façon de les coiffer etc ... - Minimum 6 lignes }

      ~ Habitude vestimentaire : { Comment votre personnage a-t-il l'habitude de s'habiller ? Quel style préfère t-il ? Cool ? Bien habillé ? Plutôt négligé ? Bad Boy ? Essayez ici de nous retranscrire les goûts vestimentaires de votre personnage - Minimum 4 lignes }

      ~ Antécédents Médicaux : { Votre personnage a déjà été hospitalisé ? A-t-il de l'asthme ou une autre maladie chronique pouvant entraver sa vie ? - Minimum 2 lignes }
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Test correction fiche de Jane (bbcode qui foire)   Mar 25 Aoû - 20:23

    { Autobiographie }

      Puisqu’il est question d’une autobiographique je pense que nous devons laisser la parole à la concernée nian ? Dans ce cas laissons la nous conter son histoire, ou du moins ce qu’elle a bien voulu coucher sur le papier jusque là.



      Louise, ma très cher Louise. J’ignore pourquoi ce qui suit t’est dédié, j’ignore même jusqu’à la raison qui me pousse à te confier ceci. Mais si tu reçois ces mots, ce n’est que pour une seule et unique raison. Il ne reste que toi. Mike Harris, Matthias Taylor, ta grande amie Mary Jane... tous ont disparus, tués par mes soins. Vous étiez douze. A présent tu es toute seule. Je ne peux m’empêcher de sourire en imaginant la colère surprenante qui te taraude en cet instant. Mais laisse moi te dire ceci, avant de mourir, tous m’ont regardé avec terreur, tous m’ont prié de les épargner et se sont confondus en excuse. Si tu avais vu la terreur dans leurs yeux lorsqu’ils ont compris que ce qu’il avait créé se retournait contre eux. Tu m’as volé ma vie Louise, tu m’as volé mes sentiments et mon humanité, ma liberté. A présent tu es seule, et oui… j’ai gardé le meilleur pour la fin. Cette dernière danse ma chère « mère » se jouera entre toi et moi.
      Ah ! une dernière chose, voici un petit condensé de mon histoire, de ce que j’ai vécu grâce à toi. A ma mort, si jamais tu parviens à m’abattre, ceci ira dans tous les journaux et les studios de télévision de cette humble planète. Afin que tous sachent qui tu es, et afin que toi, même dans la victoire de ma mort tu perdes au final la bataille, car jamais, je ne me tairais sur ce que tu as fait. Détends toi Louise, ce n’est qu’un tango.



      J’ignore quand je suis née, et même où. J’ignore qui furent mes parents et pourquoi ils m’abandonnèrent. En réalité mon premier souvenir remonte à mes 6 ans. Ou du moins c’est a peu près l’age que je devais avoir à cette époque. Les souvenirs sont confus, il faut dire que ça remonte à tellement longtemps… Je pense avoir grandit dans la rue, du moins de ce que je me souvienne c’est ça… Les rues sombres, les chapardages furtifs pour obtenir de la nourriture. En fait c’est les odeurs surtout qui me reviennent en mémoire. Le souvenir le plus net et les plus ancien que j’ai est celui d’une course poursuite dans de petites ruelles de New York. Je galopais comme une furie derrière un chaton qui venait de me piquer un morceau de saucisse volée un peu plus tôt chez un boucher. La bestiole venait de tourner à l’angle d’une rue, s’enfonçant ainsi dans une toute petite ruelle. Je me jetais à sa suite mais parvenue dans la ruelle mais me trouvais face à un cul de sac. Du haut de mes 6 ans j’étais absolument certaine que j’allais récupérer mon bout de gras. Un chaton n’allait certainement pas se montrer plus futé que moi dans le domaine du vol. Je m’avançais à l’affût, certaine d’être la plus discrète possible mais aucune trace du chat n’était visible. Cette saloperie c’était fait la male avec mon butin ! Je me jurais alors de me venger si jamais je retomber sur cette bête à poil, comme si bien sur, j’allais un jour recroiser la bestiole… Mais que voulez vous, quand on est enfant on se croit invincible, mais on est surtout extrêmement naïf. Je me décidais alors, faute de saucisse, de fouiller les poubelles alentour, et puis sait-on jamais, le chat s’y était peut être planqué… Je maudissais vraiment cette sale bête. J’entendis une voiture s’arrêter à l’entrée de la ruelle, mais n’y prêtais pas attention. Les gens ne me voyaient jamais, et je les ignorais tout autant. Ce n’était pas une gamine de 6ans toute dépenaillée, qui allait attirer leur regard. Je continuais donc mon exploration et par chance trouvais une pièce de monnaie. Avec un peu de chance, un commerçant voudrait bien me vendre un morceau de quelque chose, a moins que je n’aille m’offrir un de ces fabuleux hot doc sur la 5° avenue. Je n’en avais jamais manger mais leur odeur était forte alléchante et je rêvais de goûter à un de ces chiens chaud une fois dans ma vie. Comme si à 6 ans, notre vie est déjà un vécu extraordinaire…

      J’enfonçais ma trouvaille dans ma poche lorsque je sentis qu’on me regarder. Je me retournais et sursautais. Des hommes étaient sortis de la voiture et trois d’entre eux venaient de m’encercler tout en m’acculant contre le mur et les poubelles. Ils parraissaient super grands vu de là où j’étais, ils étaient habillé de couleur sombre et portaient des lunettes. DES GENS DE L’ORPHELINAT !!!! Ce fut la première pensée qui me vient à leur vue. Je savais que les orphelinats de la ville envoyaient des gens pour récupérer les enfants de rues comme moi. Avais-je déjà assisté a ces captures ? Je l’ignore, je sais juste qu’une colère sourde monta en moi, et que je serrais les poings prête à me battre si il le fallait. Je ne voulais pas qu’on me transforme en poupée pour plaire à des riches déjantés. Cependant les hommes ne bougeaient toujours pas, attendant quelque chose, mais je ne sais quoi. Tandis que je les foudroyais du regard, tentant certainement une quelconque intimidation, je vis soudain une femme sortir de la voiture. Elle était élégamment vêtue, et semblait impérieuse et autoritaire. Montée sur ses talons hauts elle s(avança vers moi et je pus remarquer un regard de dédain avant qu’elle ne plaque un sourire faussement chaleureux sur ses lèvres. Elle dépassa ses hommes et se planta devant moi. Je me souviens m’être dit que ça, ça n’était pas l’orphelinat.

      « Bonjour Petite »

      Bien que je me fusse détendu son ‘petite’ ne me plut absolument pas. Pour tout réponse je me contentais de la regarder en silence. Un des hommes lui dit alors quelque chose, remarque qu’elle balaya d’un mouvement de la main. Elle soupira alors, comme si elle devait faire preuve d’une immense patience puis s’adressa de nouveau à moi. Son ton se voulait doux, les paroles étaient suaves, mais quelque chose en elle ne m’inspirait pas confiance. Elle me parla de m’emmener dans un endroit où il y aurait d’autres enfants, et où on prendrait soin de moi. Comme je ne répondais toujours pas elle demanda.
      « Comment t’appelles-tu ma petite ? » Là encore je ne répondis rien. Que je me souvienne je n’ai jamais été très loquasse, et même encore aujourd’hui je ne le suis guère. Toutefois en cet instant ce n’était pas tellement ça le problème. Non le véritable soucis résidait dans le fait que je ne savais pas quel était mon nom, ou tout du moins j’en étais pas certaine. Alors ben mes yeux bleus ne lâchaient pas ceux de la femme mais rien de plus. Cette dernière sembla s’impatienter et demanda plus brutalement.
      « Comment est ce qu’on t’appelle ? » Ah ! ça je le savais !!! Ou du moins en y réfléchissant je crus m’en souvenir. Il s’agissait d’un mot qui me revenait vaguement. Bizarre étant donné que je ne me souvenais ni de ma mère, ni de mon père ou d’une quelconque famille… Je réfléchis donc un instant avec de dire.

      « Kaya. »

      La femme sembla satisfaite ! Quant a moi je me détendis un peu, j’avais l’impression d’avoir passé une épreuve essentielle sans savoir laquelle. Kaya ! Oui je m’appelais Kaya, j’en étais certaine a présent.
      « Tu t’appelles Kaya comment ? » demanda encore une fois la femme. Alors là… Je haussais les épaules.
      « Kaya… » Je connaissais mon prénom mais pas le reste. La femme sembla abandonner, exaspérée. Elle jeta un coup d’œil aux hommes autour d’elle, regarda sa montre puis se tourna a nouveau vers moi. Je sentais qu’elle faisait des efforts pour paraître gentille avec moi. Quand à moi, acculée contre un mur, je me sentais à la fois piégée et curieuse. C’était la première fois qu’un grand s’intéressait à moi. La femme se présenta alors. Elle s’appelait Louise. Louise Veronica Ciccone. Je plissais les yeux pour tenter de graver tous ces noms dans ma mémoire, moi qui ne retenais que tout juste le mien. Mais elle ajouta que je pouvais l’appeler Madame Ciccone ou simplement Louise si le cœur m’en disait. Très bien…. Louise irait parfaitement. Elle ajouta ensuite que je pouvais l’accompagner si je le souhaitais, qu’elle m’emmènerait dans un endroit génial ou je pourrais manger à ma faim et dormir dans un vrai lit. L’idée était alléchante, mais elle aborda ensuite de nouveau les autres enfants, et le fait qu’on prendrait soin de moi. Je me rétractais aussitôt.

      « Je veux pas aller à l’orphelinat ! »

      Voilà qui était dit, et si elle tentait de m’enlever je hurlerai le plus fort possible, mordrai et grifferai car je ne voulais pas aller dans cet endroit ou on empile tous les enfants pour les vendre ensuite. A bien y réfléchir aujourd’hui l’orphelinat aurait mieux valu. Mais a l’époque les directeurs de ces bâtiments étaient mes pires ennemis. Alors bizarrement elle se mit à rire. Je n’appréciais pas du tout le fait qu’elle se moque de moi. C’est alors qu’a ma grande surprise elle sortit un papier de l’intérieur de sa veste et s’agenouilla pour me le tendre. C’était la première fois depuis le début de la rencontre qu’elle se mettait à ma hauteur. Jusque là elle n’avait fait que me dominer. Je pris le papier d’une main timidement farouche, et elle se releva aussitôt. Je la lâchais enfin des yeux pour observer mon cadeau. Il s’agissait d’une carte de visite bien que j’ignora à l’époque ce que c’était. Je pouvais voir dessus des dessins finement gravés dans le papier, avec dans un coin un autre dessin qui ressemblait fortement a celui qu’on voyait en bas de la télé quand un politicien parlait. Il faut avouer que je ne savais ni lire ni écrire du haut de mes 6 ans. Toutefois je reconnus le logo, ou du moins su que ce n’était pas celui d’un orphelinat. Tandis que j’observais son présent elle m’expliqua qu’elle travaillais pour des gens qui voulaient organiser un jeu. Et que ce jeu viserait à faire de moi et des autres enfants, des gens très bien et forts, comme des super héros.

      « Y aura des saucisses ? » Demandais-je encore sous le choc de ma précédente altercation avec le chat voleur.
      « Oui il y aura des saucisses. »
      « Alors d’accord, mais je ne veux pas être vendu à des riches. Sinon je pars »
      Un homme me tendit alors la main, que je pris malgré moi, et nous nous dirigeâmes vers la voiture. Très sure de moi je pensais avoir fait un bon troc. On ferait de moi un héros, il y aurait à manger, et j’avais menacé de partir si jamais on me donner à adopter. Que n’étais je stupide à l’époque ! Mais quand on a 6 ans, on se sent invincible sur de soi.






      ~ Prelude : { Où votre personnage est-il né ? Dans quels conditions ? Parlez nous de vos parents etc ... - Minimum 4 lignes }

      ~ Chapitre 1 - L'innocence : { Dévellopez dans ce libellé l'enfance de votre personnage ! Parlez de son environnement affectif, avait-il des parents chaleureux ou bien froid ? Absent ou sur-protecteur etc ... - Minimum 6 lignes }

      ~ Chapitre 2 - L'eveil : { Les pouvoirs font leurs apparitions après 7 ans ! Développez dans ce libellé la découverte des pouvoirs de votre personnage ! Comment a-t-il réagi face à ce phénomène ? Comprenait il ? A-t-il eu peur ou était-il bien entouré pour appréhender son nouvel état ? Comment son entourage a t-il réagi ? - Minimum 10 lignes }

      ~ Chapitre 3 - La fin de l'innocence : { Développez dans ce libellé l'adolescence de votre personnage ! S'est-il rebellé ? Décrivez ses premiers amours, écrivez les prémices de sa vie adulte en détaillant le passage de sa vie d'enfant à celle d'un adolescent - Minimum 6 lignes }

      ~ Chapitre 4 - La maturité : { Développez dans ce libellé la vie d'adulte de votre personnage ! Que fait-il dans la vie ? Comment ce sont terminées ses études ? Sa vie sentimentale ? A-t-il rejoint un clan, si oui quand et comment ? Quelles sont ses relations avec sa famille et son entourage ? - Minimum 10 lignes }
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Test correction fiche de Jane (bbcode qui foire)   Mar 25 Aoû - 20:29

    { Exemple de rp }




      {_ASSASSIN’S TANGO

      Lent, lent, vite, vite, vite. Lent, lent, vite, vite, vite. Lent, lent, vite, vite, vite. C’est un rythme, une musique, une vie qui s’insinue en elle comme le souffle même de l’existence. Tous les regards sont posés sur eux, sur elle, alors qu’ils traversent à la fois avec nonchalance et majesté cette salle bondée d’hommes riches et présomptueux. Alors les violons entrent en scène, langoureux, malheureux… sensuels. Ils lui font oublier l’espace d’une mesure qui elle est, d’où elle vient, quel est son but. Son cavalier prend sa main avec une délicatesse hors du commun, il la fait tourner lentement sur la piste pour que tous puissent admirer la splendeur de sa cavalière. Robe noire et moulante, ouverte sur la cuisse, talons hauts mettant en valeur ses jambes galbées si parfaites. Corps sublime, hanche marquée, poitrine généreuse, mais discrète. Seigneur qu’il aimerait la croquer. Elle le sait, le voit dans son regard, elle lit dans ses yeux avec la même facilité que cette musique la noie dans sa fureur indicible. Mais puisqu’il ne peut l’avoir, pour le moment, il s’enorgueillit de la mener jusqu’au bout de la passion aux yeux de tous. Soudain la musique se tait avec de légères notes de piano. Cassure. Brutale. Ses yeux bleus plongent avec arrogance dans ceux de son cavalier. Petit sourire sournois au coin des lèvres.
      Elle avance, il recule. Il avance, elle recule. Pas sur le coté. Pas de l’autre coté. Elle le suit. Il la serre contre lui, et la fait glisser lentement vers le sol. Fermant les yeux elle n’a d’autre choix et désir que de laisser son corps se cambrer avec sensualité. Alors avec la même douceur et passion il la fait venir à lui en la redressant. Nouvelle cassure dans le rythme, et ça repart. Lent, lent, vite, vite, vite. Lent, lent, vite, vite, vite. Il ne cesse de la regarder, de la contempler. Elle se sent si sure d’elle, si fière entre ses bras. Elle est si belle. Il continue de la mener, et elle le suit avec grâce sans rechigner. C’est un tango lent, et doux, mais chacun dans cette salle peut sentir la passion vibrer dans ces deux corps. Il la fait tournoyer, puis elle lui revient, comme si elle était sienne. Et là, comble du bonheur, elle lui sourit. Il l’envoie doucement encore une fois au loin, avant de la faire revenir, la coller contre lui, et lui faire suivre de petits pas plus rapides. Serrés, l’un contre l’autre, sur le rythme langoureux de cette danse.

      « Vous dansez merveilleusement bien. »

      Il a parlé d’une voix douce et charmante. Elle lui sourit. Elle a ce quelque chose dans son regard, dans son sourire, qu’il ne saisit pas. Ça lui fait peur d’un coté, mais elle est tellement mystérieuse, attractive. Il sent sa poitrine contre son torse tandis que sa main repose avec fermeté sur cette cambrure, ces reins si délicieux.

      « Vous n’êtes pas mauvais cavalier. »

      Voilà qui a de quoi le rendre plus que fier. Il ignore pourquoi mais ce tout petit compliment c’est comme un matin de noël. Seigneur Dieu, c’est une sorcière, il est sous son emprise, il la veut.
      « Où avez-vous appris à danser comme cela ? »

      De nouveau elle s’éloigne alors que la musique se meurt une nouvelle fois. Seuls ses doigts restent accrochés aux siens. Alors elle lui revient, plus brutalement qu’autre fois. Toute mélodie cesse alors pour laissez place à un mini solo de piano. Les notes s’enchaînent avec délicatesse laissant présager quelque chose de bien plus grand. Un calme avant la tempête. Et tandis qu’elle se plaque volontairement contre lui et que sa jambe vient enserrer sa hanche avec franchise elle lui dit sur le ton de la confidence.

      « Chuuut… Cessez donc de parler… Faites moi frissonner. »

      Elle fait glisser sa main sur son torse sur ces dernières notes de piano, puis relève effrontément les yeux vers lui. Lui… il est au paradis. Femme mystérieuse et des plus splendides, ouverte à lui, entre ses bras. Il tient sa cuisse dans sa main, elle a des yeux si magnifiques. Puis plus rien. Elle sourit et hausse les sourcils. Perdu il ne comprend pas, mais n’a pas le temps de poser de question que la musique s’enflamme !

      Alors elle le quitte, l’abandonne, ondule du corps, tourne sur elle même, ses cheveux virevoltent derrière elle, elle ne le quitte pas une seule fraction de seconde du regard. Il la trouve plus que désirable, son corps brûle de passion pour elle. Alors par grand miracle elle fait un nouveau tour sur elle-même et lui revient furieusement. Pauvre imbécile qu’il est, il lui ouvre les bras. Ce n’est qu’au moment où elle est sur lui qu’il comprend que c’est trop tard. Qu’il comprend que ce léger scintillement qu’il a cru rêver lorsqu’elle a tourné sur elle-même pour la dernière fois, n’est autre qu’un petit couteau qui vient se planter sournoisement dans son coeur. Un hoquet de surprise et de douleur, elle le regarde et lui sourit alors qu’il s’effondre lentement. Elle le retient avec fermeté dans sa chute. Au moins il ne tombe pas, il s’effondre… lentement. Et sa vue se brouille tandis que sur les dernières notes furieuses de violon elle disparaît dans la foule approchante, telle une feuille gracieusement prise dans le vent.

      Détends toi chéri… ce n’est qu’un tango. :P
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Test correction fiche de Jane (bbcode qui foire)   Mar 25 Aoû - 20:33

    { Hors-Jeu }

      ~ Célébrité sur l'avatar : Olivia Wilde

      ~ Comment avez-vous connu le forum : Ah ah ! elle est bien bonne celle là ! *fais les yeux doux à pépémaverick*

      ~ Une question ? : Peut avoir des gratouilles sur le ventre ? :D)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Test correction fiche de Jane (bbcode qui foire)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Test correction fiche de Jane (bbcode qui foire)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bon appétit-